IPSC Equipement

La liste des équipements IPSC…

  • pistolet selon norme IPSC
  • 4 chargeurs ou plus
  • 1 ceinture
  • 1 holster à sortie rapide
  • casquette
  • lunette
  • munition (250-400 par tir)

Un timer IPSC par groupe de tir.

1) Les lunettes

Des protections oculaires adéquates sont obligatoires pour toute personne (tireur ou non), présentes dans l’enceinte du stand de tir. Choisissez-les de qualité et résitantes en cas d’impact (minimum 2 joules)
Les lunettes protectrices aux normes européennes: EN166 1A et EN166 1B, Stanag, sont conçues pour le tir de manière générale.

2) La tenue du tireur

La première des choses à savoir concernant la tenue du tireur IPSC, qu’elle soit utilisée pour le « Real Steel » ou « l’Action Air », est que les tenues de type « militaire » (bariolés) sont interdites.

Optez pour un pantalon et un haut (T-shirt, maillot, polo,…) dans lesquels vous êtes à l’aise, car vous serez sans doute ammenés, lors des différents stages, à courir, vous mettre à genoux, vous mettre à plat-ventre, …

Le pantalon choisi devra aussi être pourvu d’au moins 3 passants pour y attacher le ceinturon.

3) La ceinture

Lorsque vous débutez dans la discipline, une ceinture spécifique ne constituera pas un achat primordial. Cependant, une ceinture de tir rigide à double épaisseur, s’avèrera fort utile pour compléter l’équipement du tireur plus expérimenté. La première partie de la ceinture sera insérée dans les passants du pantalon (pour rappel: au moins 3 !), tandis que la seconde partie permet de conserver le même emplacement du holster et des porte-chargeurs. La cohésion de l’ensemble est assurée par un velcro, sur toute la longueur de la ceinture.

4) Le holster

Il en existe de plusieurs types. Chacun d’eux, ayant ses avantages. Les deux choses les plus importantes concernant votre sélection sont que: Primo, une fois votre réplique insérée dans le holster, l’accès à la queue de détente doit être impossible. Secondo, les holster placé le long de la cuisse ou en dessous du bras sont interdits. Veillez aussi à ce que votre réplique soit maintenue fermement dans le holster. Une reconnaissance de stage peut vous amener à courir, réplique au holster, alors veillez bien à en prévenire la chute. Si jamais, cette mésaventure devait tout de même vous arriver, alertez tout de suite le range officer (RO) qui ramassera votre pistolet pour vous, sous peine de vous voir disqualifier si vous le faite vous même ! De nombreux holsters comportent une sécurité de rétention (lock)

D’autres types de holster, permettent un bon nombre de réglages fins, comme, l’élévation, l’orientation, l’inclinaison, … Le tireur veillera toutefois à être en conformité avec les règles de l’IPSC Action Air: Concernant l’élévation, le talon de la crosse de la réplique doit toujours dépasser de la partie haute de la ceinture.

Concernant l’orientation, le museau de la réplique rengainée ne doit pas pointer au-delà d’un mètre autour des pieds du tireur.

Dernier point. En fonction de la division dans laquelle vous concourez, le positionnement du holster peut varier. Voir point 6 5) Les porte-chargeurs Comme pour le choix du holster, il existe des porte-chargeurs de différentes types et de différentes qualités. Les modèles qui comportent un réglage de l’orientation, permettent un rechargement plus facile et donc plus rapide.

Ces derniers peuvent aussi s’adapter en largeur et en épaisseur, à tous types de chargeurs.

Dernier point. En fonction de la division dans laquelle vous concourez, le positionnement des porte-chargeurs peut varier. Voir point 6

6) Divisions et positionnement de l’équipement

De manière générale, tout équipement (holster et porte-chargeurs) doit impérativement se situer à une distance maximale de 50 millimètres du bord de la ceinture du compétiteur.

En division OPEN, vous pouvez placer votre équipement à la ceinture comme bon vous semble, à partir du moment ou vous respectez l’ensemble des conditions décrites au point 4.

Pour les divisions PRODUCTION, STANDARD et CLASSIC, la disposition du holster et des porte-chargeurs doivent impérativement se situer derrière l’os de la hanche. Si votre équipement n’est pas placé correctement, attendez-vous à recevoir une remarque de la part du range officer, vous demandant de replacer correctement votre matériel. Il est bien évidemment interdit de modifier la position de votre équipement entre les différents stages.

Source : http://www.rdcp.be/index.php/2-non-categorise/4-l-equipement-du-tireur

Voir articles :